Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Erik Lindner

L’auto-stoppeur et son accident


(5 poèmes*)



Pourquoi tous ces châteaux d’eau,

petits points sur la carte

emmurés de plantes grimpantes ?


Ce devrait être un lieu,

non un sentier de gravillons.


Croisement. Fossé. Parasols.


Il pose le côté de son visage

sur le paysage.

Des labours défilent.


CouvTerrainLindner.jpg

Terrain,  cipM/Spectres Familiers, 2007

(trad. Kim Andringa & Eric Suchère)



L’hippocampe, une poignée. Courte.

La banquette arrière, un cendrier. Chemin côtier.

Leurs lavabos sont-ils colorés ? Aucune

encre ne se fixe sur ces kleenex.


La ville se trouve par hasard autour de la maison.

La voiture est un jardin bêché

presqu’un décor qui semble dicter

son humeur ! les règles d’une ville


sont des habitudes dont il s’écarte.

Des voies de tram s’enchevêtrent.

Tout est soumis au changement. Maintenant. C’est ainsi.

Les dix doigts hachent tout cela menu.

 

CouvVerreLent.jpg
Le Verre est un liquide lent
Anthologie, 33 poètes néerlandais, Farrago, 2003

 


Il y a dans les montagnes le lac blanc

aux pierres de calcaire sur les rives

sous des oiseaux noirs et un village

dont les couleurs se fondent dans la roche


avance une femme avec panier et canne

sur le sentier des écales d’amandes

entre des champs de tournesols brûlés

monte – de la fumée de son foulard


vers une étendue sous le sommet

un pré raclé une ferme vide

une grange de paille sous les tuiles

une fenêtre masquée par la peinture, un canapé-


lit ouvert en charpie.


CouvTongEnTrede.jpg

Tong en trede, recueil, Amsterdam, De Bezige Bij, 2000

 


On n’habite pas le panorama.


Suppose qu’il y a un canal devant.


Suppose une fenêtre devant.


 

ActionPoétique171.jpg

Action poétique, n° 171, mars 2003

 


Rut. Bocal à poissons. Bain de soleil.


Feuille de la lune, feuille qui porte la lune.


Feuille lunaire. Balance à fromage.

Voilage.


La température de l’eau.


Le petit chien blanc sur la plage.


traduction : Daniel Cunin


Erik Lindner lit un poème sur le Diamantbuurt d'Amsterdam

(19 septembre 2009)

 

le site du poète (néerlandais/anglais/français)

http://www.eriklindner.nl/

 

Lire et écouter Erik Lindner

www.sitaudis.com

www.cipmarseille.com

Poetry International

 

Erik Lindner en français

 

août 2010

Dix poèmes traduits par Kim Andringa : Droit de Cités

décembre 2009

Action poétique, n° 198, Les Belles Lettres, « Des craquelures dans l’émail », présentation (traduite par Kim Andringa) de la traduction de poèmes de : Arnoud van Adrichem, Rozalie Hirs, Saskia de Jong, Ruth Lasters, Els Moors et Samuel Vriezen.

octobre 2009

« L’œuvre de F. van Dixhoorn », préface à Séries, poèmes de F. van Dixhoorn, traduits par Kim Andringa, Bordeaux, Le bleu du ciel.

septembre 2007

Action poétique, n° 189, Ivry-sur-Seine, Les Belles Lettres, dossier sur le poète Hans Faverey, en collaboration avec Éric Suchère et Kim Andringa (6 séries de poèmes de Hans Faverey, introduction et 32 notes sur Hans Faverey).

juin 2007

Terrain, collection Le Refuge, cipM/Spectres Familiers, 31 poèmes, traduits par Kim Andringa et Éric Suchère.

décembre 2005

Action poétique, n° 182, Ivry-sur-Seine, Correpondance avec Éric Suchère sur l'influence de Lucebert.

CouvPo&sie_0002.jpgnovembre 2005

Import/Export Marseille–Amsterdam. Centre International de Poésie Marseille, "La clef", série de 5 poèmes, traduits par Kim Andringa, Vaninna Maestri, Dominique Meens et Éric Suchère.

avril 2005

If, n° 26, 10 poèmes, traduits par Kim Andringa et Éric Suchère.

mai 2004

Le cahier du Refuge, n° 128, Centre International de Poésie Marseille, 1 poème, traduit par Kim Andringa & Éric Suchère.

avril 2004

Le cahier du Refuge n° 126, Centre International de Poésie Marseille, "La maison arrête", 1 poème, traduit par Kim Andringa & Éric Suchère.

mars 2003

Le verre est un liquide lent - 33 poètes néerlandais, préface Henk Pröpper, Tours, Farrago, 2003 (anthologie, choix de Henk Pröpper & Erik Lindner).

&

Action Poétique, n° 171, Ivry-sur-Seine, Les Belles Lettres, 9 poèmes, traduits par Éric Suchère.

&

PO&SIE n° 103, Paris, Belin, 9 poèmes et une introduction, traduits par Daniel Cunin.


décembre 1999

PO&SIE n° 90, Paris, Belin, 5 poèmes, traduits par Sandrine Dumont.

septembre 1999

Action Poétique, n° 156, Farrago/Les Belles Lettres, Ivry-sur-Seine, 7 poèmes, traduits par Jan H. Mysjkin et Pierre Gallissaires.

mai 1999

Quaderno n° 4, Nantes, Memo, "Légitmations", 6 poèmes, traduits par Sandrine Dumont.

 

* les 5 poèmes ci-dessus sont extraits du recueil Tong en trede

les traductions ont paru dans une version différente dans Po&sie, n° 103.


Lien permanent Imprimer Catégories : Poètes & Poèmes 0 commentaire Pin it!

Les commentaires sont fermés.