Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

claire polders

  • Les relations franco-néerlandaises

     

    Deshima, n° 8

    Les relations franco-néerlandaises

     

     

    Fin 2014 paraissait le huitième numéro de Deshima, revue d’histoire globale des pays du Nord 

    couv-deshima8.jpg

     

    Numéro coordonné par Thomas Beaufils, Willem Frijhoff & Niek Pas

     

    « Il ne fait aucun doute que la France et les Pays-Bas sont des pays amis. Leurs sorts sont étroitement liés et intriqués, qu’on le veuille ou non, les deux pays faisant partie de la zone euro et étant des partenaires économiques et culturels majeurs l’un pour l’autre. Pays amis certes, pourtant force est de constater dans le même temps une ambivalence de l’image que ces deux nations ont l’une de l’autre. Plusieurs commentateurs et historiens ont observé que les relations franco-néerlandaises sont aussi marquées par le soupçon et pas mal d’irritations et de malentendus. Ce numéro de Deshima fait le point sur ces relations franco-néerlandaises du XVIIe au XXIe siècle… ». Des contributions riches et diverses, un dossier où la reine Juliana côtoie la… pétanque.

    Claire Polders

    ClairePolders-photo.pngLa rubrique « Savants mélanges » aborde la question du cinéma néerlandais, trop peu connu, mais aussi divers sujets qui relèvent du monde scandinave. Cet épais volume réserve une assez belle place à la littérature. Ainsi, Madeleine van Strien-Chardonneau nous entretient des écrivains-voyageurs, Suzanne van Dijk revient brièvement sur Belle van Zuylen (Isabelle de Charrière), la romancière néerlandaise Claire Polders propose, dans des traductions de Marie-Christine Kok Escalle, un essai sur la beauté et une nouvelle intitulée « Amour ». Côté poésie, Inge Eidsvåg nous fait revisiter la vie et l’œuvre de Tomas Tranströmer tandis que Robert Anker* donne à lire quelques-uns de ses poèmes, dont celui-ci :

     

     

    La collecte

      

    La fanfare parade aspergeant sa musique

    pour la collecte joue une marche

    fichée sur des pinces devant les nez mais

    les bugles se séparent de même les trombones

    dans un enclos des cors errent près d’un potager

    tout droit les tubas les basses et le tambour.

    La marche vole en éclats dispersée par le vent

    dans le village les instruments posés tout ouïe

    dans l’herbe le sac à collecte resté vide tinte.

     

    (traduit du néerlandais par Kiki Coumans & Daniel Cunin)

     

    * Poète et prosateur néerlandais d’origine rurale, Robert Anker vit à Amsterdam. Son œuvre est publiée aux éditions Querido. Ce poème est extrait du recueil De broekbewapperde mens (L’Homme ventipantalonné,  2002). D’autres paraissent en traduction française cette année dans la revue Inuits dans la jungle, n° 6, Le Castor Astral.

     


    entretien (en néerlandais) avec Robert Ankerà propos de son roman

    Nieuw-Lelievelt (2007) qui traite du monde de l'architecture dans l'après-guerre

     

     

    Sommaire – Deshima n° 8

     

    Avant-propos, p. 7-10.

    Claire Polders, « Beauté », p. 11-26.

    Lucien Bély, « Une amitié mortellement blessée (1588-1714) ? », p. 27-50.

    Andreas Nijenhuis, « L’Hercule français et le lion batave. La perception réciproque à l’aune des relations franco-néerlandaises aux Temps modernes », p. 51-68.

    Madeleine van Strien-Chardonneau, « Impressions de voyage : Français en Hollande, Néerlandais en France, images en miroir (XVIIe-XIXe siècles) », p. 69-92.

    BellevanZuylen-10.pngSuzan van Dijk, « Belle van Zuylen/ Isabelle de Charrière », p. 93-94.

    Charles-Édouard Levillain, « République et monarchie. Une comparaison entre la France et les Pays-Bas (1560-2015) », p. 95-108.

    Reinildis van Ditzhuyzen, « De Gaulle et la Reine Juliana », p. 109-110.

    Marie-Christine Kok Escalle, « La langue, un enjeu (inter)national », p. 111-127.

    Peter Jan Margry, « Le culte de la Citroën ‘‘Déesse’’ », p. 129-132.

    Luuk Slooter, « Égalité française et tolérance néerlandaise ou des frontières entre eux et nous », p. 133-145.

    Jac Verheul, « La pétanque et les Pays-Bas », p. 147-148.

    Christ Klep, « The military relationship between France and the Netherlands », p. 149-165.

    Pieter Emmer, « France and the Netherlands in the Age of Empire. A Comparison », p. 167-181.

    Matthijs Lok, « ‘‘La guerre a fait les États et l’État a fait la guerre.’’ Étude comparée de la formation étatique française et néerlandaise (1600-1800-1945) », p. 183-201.

    Henk Hillenaar, « Les relations religieuses entre la France et les Pays-Bas à l’époque moderne », p. 203-227.

    Rudi Wester, « Transfert culturel », p. 229-243.

    Antoon De Baets, « Censorship of History in France and the Netherlands (1945-2014): A Survey », p. 245-270.

     

    Savants mélanges

    Viola Eshuis, « Le cinéma néerlandais, le grand inconnu du septième art », p. 273-298.

    Baltiques.pngInge Eidsvåg, « Sur la vie et la poésie de Tomas Tranströmer. ‘‘Une voûte s’ouvrait sur une voûte jusqu’à l’infini’’ », p. 299-324.

    Willem Frijhoff, « La Nouvelle Amsterdam et la Nouvelle Néerlande, ou la difficulté de choisir entre comptoir et colonie », p. 325-349.

    Anne-Estelle Leguy, « L’autoportrait pictural des artistes femmes scandinaves et finlandaises au tournant du XXe siècle », p. 351-375.

    Jacques Privat, « Olof Aschberg (1877-1960). Le ‘‘banquier rouge’’. Un pionnier du mouvement social en Suède au début du XXe siècle », p. 377-397.

    Jonathan Lévy, « L’illusion du dialogue franco-danois aux Expositions universelles parisiennes jusqu’en 1878 », p. 399-416.

    Claude Jensen, « L’importance des flux matériels et immatériels dans l’eurorégion de l’Øresund », p. 417-445.

     

    Arts et lettres des pays du Nord 

    Robert Anker, « Poèmes », p. 449-455.

    Claire Polders, « Amour », p. 457-464.

     

    Abstracts, p. 465-470.

    Auteurs, p. 471-470.

     


     documentaire (en anglais) sur Tomas Tranströmer